Skip to content

La résistance palestinienne passe à l’offensive

by

dimanche 20 juillet 2014, par Rim al-Khatib

http://www.assawra.info/spip.php?article7852

Sur le bout de territoire que constitue la bande de Gaza, cernée par l’entité coloniale au sol et par la mer, la résistance palestinienne poursuit la défense de son peuple. Les médias sionistes relayés par les médias français essaient de propager que la résistance, et notamment le Hamas, est isolée, en parlant de « civils » qui seraient victimes de la résistance, avant tout, qui les utiliserait comme « boucliers humains ». Mais cette distinction espérée entre le peuple et sa résistance disparaît en réalité lorsque l’armée de l’occupation massacre les civils dans leurs maisons. Pour les médias, les familles entièrement décimées par la machine de guerre de l’occupant sont des « boucliers humains », prétexte pour tuer et tuer encore, et pour justifier les tueries. Le nombre des Palestiniens assassinés par l’armée coloniale augmente de jour en jour, et les enfants âgés de moins de 12 ans représentent presque la moitié des victimes. Cela importe peu aux médias français et occidentaux qui sont devenus les porte-parole de l’armée de l’occupation car pour eux, « moins il y a d’Arabes dans ce monde, mieux c’est » et « les petits deviennent grands » et c’est le sort de leur entité représentative dans le monde arabe, « Israël », qui leur importe avant tout.

Il est vrai que leur entité va mal, et très mal, malgré ou bien à cause aussi des massacres perpétrés dans la bande de Gaza et de la répression sanglante que ses forces armées mènent en Cisjordanie, et notamment dans la ville d’al-Quds, et dans les territoires occupés en 1948. Des centaines de Palestiniens sont régulièrement et brutalement frappés à Haïfa, à al-Quds et ses quartiers et sa mosquée, à Nablus et dans l’ensemble de la Palestine occupée, et des centaines sont arrêtés et emprisonnés : l’entité coloniale vise toute personne qui s’oppose, même verbalement, à l’occupation, puisqu’elle a récemment arrêtée le professeur d’université Abdel Sattar Qassem, à Nablus. Ont également été arrêtés d’anciens prisonniers libérés, tels que sheikh Khodr Adnane et Bilal Diab, qui avaient mené une lutte victorieuse pour leur libération et avaient asséné une défaite caractérisée à l’occupant, à cause de la popularité de leur mouvement. Lire la suite…

Déclaration du PST-Le massacre du peuple de Palestine doit cesser immédiatement!

pst

Halte au massacre du peuple palestinien !
Solidarité avec la résistance du peuple palestinien !

Encore une fois, le peuple palestinien spolié de sa terre, de sa souveraineté, de ses droits nationaux et sans moyens fait face à un nouveau massacre perpétré par l’Etat criminel et terroriste d’Israël. Alors que des centaines de morts civils et de blessés, dont la plupart sont des enfants, ont été massacrés ces derniers jours par les bombardements de la bande de Ghaza, l’armée Israélienne lance une opération militaire terrestre, dans le but de commettre une boucherie annoncée sur les chaînes de télévisions et avec le soutien sans équivoque de BAN KIMOON, de HOLLANDE et d’OBAMA…. L’humanité est témoin, encore une fois, de la barbarie des puissants face à un peuple désarmé dont les roquettes artisanales sont interceptées et n’ont atteint personne en Israël.

Face au discours criminel d’Israël, de ses protecteurs et de leurs relais, y compris en Algérie, qualifiant la résistance palestinienne de « terrorisme » et du droit d’Israël à « se défendre », le PST rappelle que la question palestinienne est avant tout une question de colonialisme et que l’Etat d’Israël a été imposé au peuple palestinien en 1948 sur la terre de Palestine par les puissants vainqueurs de la deuxième guerre impérialiste mondiale. Le PST rappelle que la révolution du peuple palestinien proclamée en 1965 est avant tout un grand mouvement de libération pour le recouvrement de l’indépendance et des droits nationaux palestiniens. Lire la suite…

Rencontre-débat avec le FPLP et le FDLP vendredi 18 juillet à 21h30‏

Agression israélienne de Ghaza
Quelle solidarité avec la résistance du peuple palestinien ?

Pour tenter de répondre à cette question, le Parti socialiste des travailleurs (PST) d’Alger organise une rencontre-débat avec des représentants du Front démocratique de libération de la Palestine (FDLP) et du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP).

Vendredi 18 juillet 2014

A 21 H 30.

Au siège du PST

27, boulevard Zighout Youcef

 Alger
Soyons nombreux et nombreuses

DÉCLARATION COMMUNE DES PARTIS COMMUNISTES ET OUVRIERS

Le massacre du peuple de Palestine doit cesser immédiatement!
 
Nous, Partis communistes et ouvriers signataires de cette déclaration commune condamnons l’assaut barbare et criminel de l’Etat d’Israël contre les Palestiniens.
Nous exprimons notre pleine solidarité avec le peuple de Palestine et nous appelons les ouvriers de tous les pays du monde à se mobiliser pour renforcer la vague des condamnations contre Israël, afin d’exprimer sa solidarité avec les Palestiniens d’une manière pratique.
Les USA portent aussi une énorme responsabilité dans ces sanglants développements, en soutenant sous toutes les formes Israël dans la poursuite du l’oppression et du massacre des Palestiniens.
L’Union Européenne porte aussi une responsabilité, quand elle poursuit la politique d’équidistance  entre la victime et le persécuteur tout en développant simultanément sa coopération avec Israël au niveau militaire, économique et politique.

Lire la suite…

Les communistes algériens expriment leur solidarité avec le peuple palestinien‏

Solidarité avec le peuple palestinien
sauvagement agressé à Gaza par Israël
 
L’Etat sioniste d’Israël se livre une fois de plus au massacre du peuple palestinien. Son armée écrase de bombes la population de Gaza. Plus de 170 palestiniens ont été tués en quelques jours, pour la plupart des femmes et des enfants.Ce massacre est perpétré avec le soutien déclaré des Etats impérialistes, en premier lieu les USA et l’Union Européenne dont la France en particulier et son gouvernement socialiste, allié zélé des sionistes, qui couvrent systématiquement les agressions israéliennes et le mépris de l’Etat sioniste pour toutes les résolutions adoptées par l’ONU depuis plus de 60 ans.
Le PADS exprime sa solidarité avec le peuple palestinien. Il le soutient dans sa lutte contre l’agression israélienne, dans son combat pour la réalisation de ses revendications nationale: la libération inconditionnelle de tous les prisonniers palestiniens, le retrait des troupes israéliennes de tous les territoires occupés en juin 1967, le démantèlement sans condition des colonies, le droit au retour des Palestiniens chassés de leur pays depuis 1948, la constitution d’un Etat palestinien indépendant et souveraine avec Jérusalem-Est comme capitale.

Lire la suite…

Déclaration du conseil national du CLA

Vers un taux de réussite au bac de 45%

Non au détournement de l’argent des œuvres sociales

Non au retour de la contractualisation dans le secteur de l’éducation

 L’évaluation de l’année scolaire 2013/2014 dressé par les 30 déléguées de wilaya, présents lors du conseil national, tenus le 20 juin 2014 à Alger fait ressortir :

1)    Constate que malgré une nette amélioration des conditions de surveillance des examens de fin d’année le phénomène de la triche et de la menace des enseignants surveillants dominent encore leurs déroulement et ceci est due généralement au laisser aller des chefs de centre et de leurs staff.

2)    Les résultats de la 1ere et 2eme correction des copies du BAC font ressortir un taux de réussite de 45.16%. la filière langue étrangère et technique mathématique viennent en première position contrairement à la filière science expérimentale et la filière philosophie qui viennent en dernière position.

3)    Le taux de 21% ;22%  et 24% et le taux des élèves ayant obtenus une moyenne respectivement en français, anglais et philosophie par contre les matières allemand, espagnole et économie et management ont réalisée un taux de réussite de 64% et pour les matières math, physique, science et H.G leurs taux de réussite qui varie entre 44% et 53%. Il y a lieu de signalé que le taux de 85% est réalisée dans les deux matières sciences islamique et tamazight. Lire la suite…

Algérie : exploitation des gaz de schiste, une nécessaire transparence démocratique.

gaz-schistes  Le 21 mai dernier, le Conseil des ministres algérien a annoncé « un programme de 11 forages pilotes de gaz de schiste ». L’Algérie aurait, d’après les études, la troisième réserve mondiale de gaz de schiste, après la Chine et l’Argentine. De quoi faire carburer de nombreux projets : pour le gouvernement algérien, bien obligé de réfléchir un tant soit peu à l’après pétrole qui assure une confortable rente aux militaires, à la bureaucratie dirigeante ainsi qu’à la bourgeoisie algérienne en formation, mais également pour les groupes étrangers qui exploitent les ressources partout où elles sont rentables.

Les compagnies américaines sont dans les starting-blocks. « Nos compagnies sont intéressées par le marché algérien parce qu’elles ont une grande expérience en matière (d’exploitation) de gaz et de pétrole de schiste qui nous a permis d’assurer un boom économique et une indépendance énergétique. J’espère que l’expertise acquise durant ces dernières années, sera également utilisée en Algérie », a déclaré le secrétaire d’État américain à l’Énergie, Ernest Moniz en visite à Alger le 1er juin. Mais les groupes français sont aussi sur les rangs : « Nous prenons acte de la loi et nous étudions la possibilité de chercher ou d’exploiter les gaz non conventionnels en Algérie », indique un porte-parole de GDF Suez.

Lire la suite…

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 88 autres abonnés