Skip to content

« Allez donc dire au silence d’être moins violent » (Titif)

by sur 29 juillet 2013

Mes camarades,

Le  » noyau de militants » qui a pris l’initiative de « l’Appel du 18 janvier » et qui anime le blog Afaq Ichtirakiya  m’a gratifié ,à ma demande, du statut d’auteur   . Comme les autres   contributeurs , malheureusement encore rares, je suis donc supposé apporter ma touche aux débats  sur les questions politiques d’intérêt majeur  qui ressortent de l’Appel et qui effectivement ne peuvent laisser indifférents aucun « militant de  gauche « . Jusqu’ici , je ne l’ai pas fait . Je me suis réfugié dans la confortable position du « Wait and See » comme certains des auteurs mais aussi comme nombre de  militants et de militantes qui sympathisent avec l’initiative en question . Même si , maigre circonstance atténuante  , pour encourager les rédacteurs de l’Appel , j’ai régulièrement posté moi-même sur le blog des articles glanés sur internet sans nécessairement en partager le contenu , uniquement dans la perspective d’encourager la mise en place effective du « Forum » ( Afaq Ichtirakiya a vocation d’être d’abord un forum au service du projet de rassemblement de la gauche algérienne et non pas un site d’information suivant la description qui en est donnée par les animateurs initiateurs).

Au plan des statistiques , le blog comprend déjà près de deux cents articles postés. Sous forme d’analyses, de déclarations ou encore d’interviews, Ils soulèvent en commun  des questions importantes , quelle que soit par ailleurs le courant politique sous-jacent . Les gestionnaires ont gardé par ailleurs en vue le souci de l’expression plurielle , ce qui est reflété par une certaine  diversité politique qui se dégage de l’analyse tant du contenu des articles eux-mêmes que   de l’ensemble  des liens auxquels renvoie le blog .

En outre , les rédacteurs de l’Appel ont pris les devants pour ne laisser aucun doute sur les objectifs assignés à leur initiative : celle-ci  ne vise pas à se substituer à l’action de tel ou tel parti .

Devant tous ces efforts déployés depuis quelques mois par « une petite minorité qui se tient fortement serrée par la main« , c’est le silence radio de la part des organisations et des personnalités politiques valorisées directement ou indirectement  par le blog . Silence radio du PADS . Silence radio de Moubadara (Raïna). Aucune réaction officielle du PST même si des militants ou des sympathisants activent au premier plan en faveur du développement du blog .Aucune réaction officielle du PT Algérie non plus . Aucune contribution de la part du camarade  Sadek Hadjeres , ni de la part du camarade Chawki Salhi . Pas le moindre twit d’encouragement  . Allez savoir pourquoi ? Faut croire, qu’en Algérie , les rassembleurs de la Gauche Socialiste, on ne les comprend pas!

Pourtant ces organisations , ces personnalités politiques revendiquent toutes séparément  , chacun sa formule privilégiée  de rassemblement et d’unité en vue d’organiser efficacement le combat de classe (Parti Marxiste – Léniniste (au sens stalinien ou post- stalinien) , Parti Bolchevik-Léniniste (au sens trotskyste) ,Parti des Travailleurs , Parti Socialiste des Travailleurs , Union des Travailleurs Socialistes, Front de Gauche, Rassemblement le plus large, de la Gauche .D’autres noyaux organisés ont également leur formule de socialistes révolutionnaires (Collectif de Tizi Ouzou) ou de Parti de Classe (au sens d’Amadeo Bordiga ).

Aussi , la question vous est posée   très chers et très chères camarades ! Elle t’est posée à toi aussi   mon alter ego Mourad, mon frère  ! Elle vous est posée à vous toutes et tous   qui appréciez  Nazim Hikmet  et qui êtes pathétiques quand vous déclamez « la plus étrange des créatures »: moi qui suis « inorganisé », moi « qui suis tout seul dans mon coin » , moi dont les yeux se mouillent d’émotion à la lecture d’une rose pour  Taleb Abderrahmane ,moi qui lève le point chaque fois que j’écoute  « El Hamla » une chanson de Debza    moi ,qui comme vous, suis « indigné » et habité de la même colère que Nabila Djehnine, Kamel Amzal  ,Saïda Mnebhi, Abdelatif Zeroual  et Victor  Xara devant la manifestation quotidienne des mille et unes formes  de barbarie du néo-libéralisme, du capitalisme tout court , moi salarié qui rêve de l’abolition du salariat , moi ouvrier anonyme conscient d’appartenir  à cette « classe pour soi » (Marx via Hegel), moi, l’ombre ,qui prend forme,  du fossoyeur collectif  de la société de classe, moi l’exploité , l’opprimé, l’aliéné  collectif anonyme dont vous prédisez  à l’unanimité que mon émancipation sera ma propre œuvre , je ne cesse, à la quête d’une réponse , d’interroger votre silence et de lui « dire d’être moins violent «  .

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :