Skip to content

L’origine de la dénomination ‘’ ETTAHADI ‘’

by sur 23 août 2013

L’origine de la dénomination ‘’ ETTAHADI ‘’*

Ce document condensé de théorie , a été à la base d’un cours d’histoire  que j’avais animé dans deux écoles  du parti (PAGS) pour l’encadrement de la région ouest à Oran en été 1989.

J’avais envoyé une analyse de la situation politique nationale (une petite contribution personnelle en arabe ) où j’avais  fait allusion  aux  similitudes  existantes  entre  l’expérience  de la commune de Paris et la nôtre , sans  faire  de transplantation mécanique et abstraite à posteriori . C’était la veille de la dite conférence d’information des  cadres  précédent  le  tout  1er congrès de décembre 1990 à laquelle je n’ai pas  participé , ni d’ailleurs à ce congrès.

Et donc à la  page 122  de ce texte, j’avais traduit l’extrait  qui correspondait  à  la  situation  avec  le  terme  défi  « Ettahadi » repris deux fois au 4éme paragraphe. La seule personne  avec laquelle  j’ai  envoyé  l’enveloppe  fermée l’avait remise à  feu Hachemi Cherif , sachant qu’il  était  bilingue  et mis en avant par la direction sortante depuis le début de la légalité.

En 2001, à l’occasion de l’initiative  qui se voulait  unitaire  de la commémoration du 10éme anniversaire  du regretté Bachir Hadj Ali, j’avais traduit ma contribution de l’arabe au français,  à la fois pour les regrettés Hamid Benzine  et Hachemi  Chérif, c’est dans les archives des deux qu’elle se trouve peut-être.

Ci-dessous  l’extrait , traduit  en  arabe  dans  la  contribution,  d’où a été puisé l’appellation Ettahadi (le défi). 

 « …Une telle situation s’est produite  pendant  la  Commune de Paris. Comme l’a  indiqué  K. Marx, la  classe  ouvrière  se trouvait placée  devant le choix suivant:’’…Ou de  relever  le défi ou de succomber  sans  combat. Dans  le dernier  cas, la démoralisation de la classe ouvrière serait un malheur  bien  plus grand que  la perte d’un nombre quelconque de chefs.’’

Comme  l’on  sait , le  défi  fut relevé, bien qu’il  n’y ‘ ait  eu aucune chance de victoire. L’alternative ici  ne  résidait  pas dans  la  possibilité  abstraite  d’être  vainqueur  ou  vaincu , mais dans le fait que la classe ouvrière devait  choisir  entre  la possibilité de poursuivre la lutte et essuyer une défaite et celle  de  renoncer  à  la  lutte et de payer cela par sa propre démoralisation. »(in Ivan Kovaltchenko « Les alternatives dans le développement historique »)

Ce  qui  s’était  passé , dans la réalité , avec  la  dissolution  du PAGS, n’avait  rien à voir avec une juste interprétation  de cet héritage universel de la commune de Paris.

Personnellement, je n’ai jamais quitté le parti, malgré la toute nouvelle situation, mais  je n’ai pas aussi adhéré à ‘ETTAHADI’

ensuite  au  MDS , en  restant  unitaire  et  solidaire   avec  ses militants  sur les aspects  de la lutte commune.

Il s’agit d’actualiser, cette théorie à la lumière de l’expérience  mondiale nouvelle et des avancées de la pensée théorique, et d’en  armer  l’ensemble  de  l’encadrement  des  mouvements politiques progressistes et patriotiques de gauche.

B.LECHLECH

————————–    Note

*C’est à l’occasion de l’initiative du rassemblement de  la  gauche  algérienne, notamment de la rencontre d’Aokas du 29 et 30 août 2013,qui se veut unitaire de toute la gauche socialiste ,que je mets de nouveau ce texte à la disposition des participants directs ou indirects aux débats. C’est l’un des outils vitaux qui nous permettent d’appréhender la réalité et d’en dégager une alternative.

From → Uncategorized

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :