Skip to content

(DEBATS SUR LA RENCONTRE NATIONALE D’AOKAS SUR LE RASSEMBLEMENT DE LA GAUCHE).AVIS SUCCINCT DE SADEK HADJERES

by sur 26 août 2013

Suite à la rencontre nationale du rassemblement de gauche à Aokas pour les 29 et 30 Août 2013,nous publions ici dans le blog Afaq ichtirakiya toutes contributions qui nous parviennent pour  enrichir le débat sur le projet du « Rassemblement de la gauche algérienne ».

AVIS SUCCINCT DE SADEK HADJERES

(DEBATS SUR LA RENCONTRE NATIONALE D’AOKAS SUR LE RASSEMBLEMENT DE LA GAUCHE)

 

…Il reste que je peux sans problème donner un avis succinct entre nous sur sa contribution (celle de B. Hocine), qui est en gros le suivant ( je ne développe ni n’argumente ):


1. J’approuve, en le considérant comme son apport principal, les deux points suivants:

               la nécessité de renforcer la clarification sur l’idéal, le projet et la perspective socialiste pour  accompagner  l’action  sur  le  terrain, avec  ce  que  cela  signifie  comme  qualité supplémentaire de l’intervention unitaire des socialistes et communistes dans les luttes de l’immédiat, sans aventurisme ni suivisme attentiste et avec un esprit unitaire.

             la compréhension que le regroupement des forces authentiques du socialisme après le reflux des deux dernières décennies sera un processus de longue haleine,  Cela signifie aussi bien qu’il ne s’opérera pas par décision volontariste de quelques états-majors par le haut, ni qu’il ne nécessite pas dès maintenant des efforts considérables et quotidiens dans cette direction  abandonnée. 


2. Il y’a deux gros points noirs qu’il faut étudier théoriquement et clarifier dans la pratique, en tirant les leçons du passé où ces questions ont été sous-estimées et peu étudiées par le MCOI et négligées dans la pratique quant à la vigilance et aux efforts qu’ils mériteraient. La combinaison de ces deux problèmes sous-estimés a contribué à nombre de catastrophes ou déboires temporaires ou prolongés:

           la question des modalités d’exercice du pouvoir, qu’il s’agisse des forces de progrès parvenues au gouvernement et à la tête de l’Etat, ou des directions et des exécutifs des partis politiques ou organisations de masse en lutte pour conquérir le pouvoir. Le MCOI a  fait de grands efforts pour convaincre et éclairer sur la nécessité de ces pouvoirs, mais il     ne pouvait anticiper suffisamment, faute d’expérience, à part la commune de Paris, sur les règles de son exercice. Aujourd’hui, les expériences étatiques ou partisanes sont suffisantes pour en tirer d’importantes leçons.

         On pourrait en dire autant des questions identitaires, qui ont  fait  des  ravages  parce qu’on considérait trop facilement qu’il suffisait de se battre et réussir sur des bases de classe et autour des enjeux sociaux pour que  les  questions  identitaires  héritées de l’Histoire  et exploitées  par  l’impérialisme  et  l’ennemi  de  classe , disparaissent  spontanément  ou deviennent négligeables.

 Sadek Hadjeres

 

From → Uncategorized

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :