Skip to content

Des militants de «gauche» se rencontrent à Bejaïa.

by sur 30 août 2013

In Le journal « LES DEBATS » jeudi 29 Août 2013.

Des militants de «gauche» se rencontrent à Bejaïa.
Par Rachid Chihab

La gauche revient aujourd’hui à Bejaïa. Rassembler les forces de gauche en Algérie sera à partir d’aujourd’hui, le thème d’une université d’été qui aura lieu dans un camp de vacances dans la commune d’Aokas à l’est de la ville de Bejaïa.

Des réflexions sur la réorganisation des forces progressistes et le rôle de ces dernières dans l’échiquier politique national, seront lancées durant cette rencontre qui s’étale sur trois jours. Il sera question également lors de ces trois journées de débats, d’aborder l’actualité politique nationale ainsi que la situation et enjeux du mouvement syndical en Algérie. Le deuxième de la rencontre sera consacré au thème :  »Le Rassemblement de
gauche et ses perspectives et les perspectives durant les mois à venir ».  »Comment nous organiser nationalement et localement? » Est un autre thème à débattre lors de cette rencontre. L’usage des réseaux sociaux et les sites internet dans les actions militantes est inscrit au programme.

Les participants au camping apprendront les techniques d’utilisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication, et ce, dans l’objectif de redynamiser la gauche algérienne. Selon l’un des organisateurs de l’initiative, des militants du PST, et des ex- MDS et PT et autres prendront part à la rencontre qui sortira avec une déclaration publique.  »Nous voulons à travers cette rencontre relancer le débat sur le rôle de la gauche en Algérie et créer un espace convivial pour les militants de gauche », a-t-il affirmé, avant d’ajouter :  »Nous allons aborder les questions d’actualité et sortir avec propositions concrètes en ce qui concerne les problèmes socioéconomiques que vivent les Algériens ». Par ailleurs, notre contact écarte toute idée d’aller vers la création d’un nouveau parti politique.  »La création d’un parti politique de gauche n’est pas inscrite à l’ordre de jour de cette rencontre et loin d’être sa finalité. Il n’est pas question pour nous d’aborder la création d’un nouveau parti politique de gauche », a-t-il précisé. Notons que le Comité national pour la défense des droits des chômeurs CNDDC, prendra part à ce camping. Son porte-parole, Tahar Belabès, figure parmi les personnes programmées à prendre la parole. Il reviendra sur le parcours de son organisation et sur la question du chômage en Algérie.
R. C

From → Uncategorized

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :