Skip to content

La Gambie quitte le Commonwealth

by sur 3 octobre 2013

Le 3 octobre 2013

Le gouvernement de Gambie a décidé le retrait immédiat de son pays du Commonwealth, organisation néocoloniale sous influence anglaise. « Le gouvernement se retire du Commonwealth en tant que membre et décide que la Gambie ne sera jamais membre d’une institution néocoloniale, et ne fera jamais partie d’une institution qui représente un prolongement du colonialisme », a-t-il annoncé.

Le président Yahya Jammeh avait déjà dénoncé l’ingérence de l’Union européenne en décembre 2012. Cette institution qui étrangle les peuples d’Europe (Grèce, Italie, Espagne, Portugal…) avait demandé l’abolition de la peine de mort en Gambie ainsi que la fermeture des médias critique vis-à-vis du pouvoir. Elle voulait également permettre aux diplomates étrangers de visiter les prisons du pays. M. Jammeh avait rétorqué que ces demandes constituaient « une insulte », et que son pays, « en tant qu’Etat souverain, (…) ne modifiera pas ses lois parce que l’UE veut que cela soit fait ».

Le régime gambien est loin d’être démocratique, mais ceci est l’affaire de son peuple et il faut saluer sa décision souveraine de quitter l’une des organisations néocoloniales les plus puissantes aux côtés de l’organisation mondiale de la francophonie. Espérons qu’une telle initiative soit suivie par d’autres pays de ces organisations qui permettent à l’Angleterre et à la France de conserver une zone d’influence sur leur ancien empire colonial.

From → Uncategorized

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :