Skip to content

Déclaration du conseil national du CLA

by sur 22 juin 2014

Vers un taux de réussite au bac de 45%

Non au détournement de l’argent des œuvres sociales

Non au retour de la contractualisation dans le secteur de l’éducation

 L’évaluation de l’année scolaire 2013/2014 dressé par les 30 déléguées de wilaya, présents lors du conseil national, tenus le 20 juin 2014 à Alger fait ressortir :

1)    Constate que malgré une nette amélioration des conditions de surveillance des examens de fin d’année le phénomène de la triche et de la menace des enseignants surveillants dominent encore leurs déroulement et ceci est due généralement au laisser aller des chefs de centre et de leurs staff.

2)    Les résultats de la 1ere et 2eme correction des copies du BAC font ressortir un taux de réussite de 45.16%. la filière langue étrangère et technique mathématique viennent en première position contrairement à la filière science expérimentale et la filière philosophie qui viennent en dernière position.

3)    Le taux de 21% ;22%  et 24% et le taux des élèves ayant obtenus une moyenne respectivement en français, anglais et philosophie par contre les matières allemand, espagnole et économie et management ont réalisée un taux de réussite de 64% et pour les matières math, physique, science et H.G leurs taux de réussite qui varie entre 44% et 53%. Il y a lieu de signalé que le taux de 85% est réalisée dans les deux matières sciences islamique et tamazight.

 La  gestion opaque et clientéliste de l’argent des œuvres sociales dans laquelle découle les conflits d’intérêt entre les membres élus de la commission de gestion des O.S ET L’ordonnateur ainsi que les instances de contrôles est la cause principale du gel de la commission nationale et de celles de plusieurs wilayas ce qui explique la limite et l’objectif d’une gestion centralisé. A cet effet le CLA :

 

1)      dénonce le détournement de l’argent des œuvres sociales et la prise en otage des milliers de travailleurs du secteur de l’éducation.

2)      Appel les travailleurs du secteur a ce mobilisé pour un gel total de la gestion actuelle des œuvres sociales et a l’organisation des élections anticipés sur le mode de système de gestion

3)      Entamera une concertation avec l’ensemble des syndicats du secteur qui refuse ce mode de gestion afin de trouver les moyens d’action à mener ensemble pour rendre aux travailleurs leurs argents.

L’annonce faite par madame la ministre de l’éducation de faire recours au recrutement des contractuelles au lieu des listes d’attentes de ce qui sont admis dans les concours de recrutements pour faire face aux postes vacants dans le secteur exprime la volonté des pouvoirs publiques a précarisé d’avantage la relation de travail dans l’école publique et dans ce cadre le CLA prendra les positions nécessaires lors des assises sur la reforme du système éducatif et entamera les actions adéquates a la rentrée prochaine.

1)      halte a la précarisation de l’emploi et a la contractualisation.

2)      Pour un statut digne des travailleurs de l’éducation

3)      Pour une retraite après 25 de service et une politique salariale flexible avec les prix sur le marché.

                                                             Vive la lutte car seule la lutte paie.

 

From → Uncategorized

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :